Annabelle Simon

 Metteuse en scène

AnnabelleC’est au sein de la Compagnie Arcanes en Savoie qu’Annabelle Simon débute sa formation théâtrale. Après cinq années sous la direction de Fabrice Melquiot, elle poursuit son apprentissage pendant deux ans à l’École du Studio d’Asnières, dirigée par Jean-Louis Martin Barbaz. Elle intègre en 2002 la Section Jeu du Théâtre National de Strasbourg. Durant ces trois années, elle travaille avec entre autres Laurent Gutman, Jean-Louis Hourdin, Odile Duboc, Nicolas Bouchaud et Stéphane Braunschweig.

En 2005, elle est engagée par Emmanuel Demarcy-Mota dans Marcia Hesse de Fabrice Melquiot (Comédie de Reims, Théâtre de la Ville, tournée automne 2006). Avec le collectif de Reims, elle participe à des lectures poétiques pour le Festival Scène Ouverte et puis avec Jean-François Sivadier à la Comédie Française dans le cadre du « Festival Premières lignes ». Elle a aussi joué sous la direction de Benjamin Moreau dans Un message pour les cœursbrisés de Gregory Motton (Théâtre 145 à Grenoble, 2007), Lisa Wurmser dans Pinok et Barbie de Jean-Claude Grumberg et Dormez je le veux de Georges Feydeau (tournée France, Théâtre de l’Est Parisien, 2008-2011), Laurent Lafargue dans La grande Magie d’Eduardo De Filippo (Nantes, la Rochelle, Saint Brieuc, Mulhouse, Théâtre de l’Ouest Parisien, 2009), Julie Deliquet dans Derniers remords avant l’oubli de Lagarce (Théâtre 13, prix du jury 2009, Lavoir Moderne, Mouffetard, Vanves, tournée France 2010-2011). En 2011 elle joue dans La conquête du pôle sud de Manfred Karge, mis en scène par Rachid Zanouda, avec le Collectif Humanus Gruppo (L’Aire Libre, Rennes). Elle participe au projet de Marion Camy-Palou Le Lac (Nanterre, 2011). En 2012, elle joue dans Albatros de Fabrice Melquiot mis en scène par Natacha Bianchi (Reims, Vitry le François, Tours, Mancieulles). Le metteur en scène argentin Lucas Olmedo la met en scène dans la pièce Le Grigori et les Vigiles – pièce belliqueuse pour acteurs blonds (en finale du Théâtre 13, juin 2012). De 2012 à 2015, avec le Collectif in Vitro elle joue dans Nous sommes seuls maintenant et le Triptyque Des années 70 à nos jours pour le Festival d’Automne. Depuis 2016 elle fait partie du collectif les Agitées d’Alice pour le spectacle C’est pour ton bien sur la violence éducative en colaboration avec le théâtre Romain Rolland de Villejuif. A l’automne 2017 elle crée au sein d’In Vitro la forme immersive Tchekhov en ville à Lorient, qui se rejoue en février 2018 avec l’hopital Delafontaine de Saint-Denis et le TGP dans le cadre du projet Culture et santé piloté par la Drac île de France. 

Parallèlement et durant ces six années elle monte des projets en tant que metteuse en scène. En septembre 2005, elle dirige huit adolescents dans Kids de Fabrice Melquiot, joué à plusieurs reprises et acheté par l’Association Culturelle de Saint Jean de Maurienne en partenariat avec des classes de lycée. En février 2006, elle monte la Compagnie Lalasonge et signe trois spectacles dans le cadre de l’Animation de la barrière de l’Esseillon, une des huit manifestations Label culturel Maurienne soutenues par la Région Rhône-Alpes, le Syndicat de Maurienne et le Conseil Régional de Savoie : La Dispute de Marivaux, Souricettes, curés et autres bestioles d’après Dario Fo (juillet 2006), Créanciers de Strindberg (août 2007). Le cabaret est acheté et rejoué à La Maison du Comédien Casares en Charente, en Bourgogne dans le Festival Cluny-Culture de Jean Louis Hourdin, à Valfréjus, et Aussois en 2007, et au Maroc dans le cadre du Festival Thé-Arts de Rabat en 2008. Elle monte le projet Pâte à clowns, pâte à clones, spectacle à géométrie variable avec sept clowns (La Jonquière, maquette JTN, Charente, Bourgogne, Savoie, 2008). En 2009, après deux semaines de résidence à Modane, Gaetano, libre adaptation du film « Ricomincio da tre » de Massimo Troisi, est donné sous forme de maquette durant le festival « L’automne Italien ». En 2010, il est repris à l’Espace Malraux de Chambéry grâce au soutien de Jean-Paul Angot, dans le cadre du Festival « Champ Libre » puis huit fois à Paris au théâtre de La Reine Blanche. En 2012, elle monte le spectacle Un monde meilleur ? avec les textes de Sébastien Joanniez (La fin du monde en mieux) et Jean-Michel Baudoin (Arrêt sur zone tous feux éteints). De 2013 à 2015 en partenariat avec le Dôme théâtre d’Albertville et l’Espace Malraux de Chambéry elle crée Chevelure(s), repris en tournée en 2016 (Guyane), 2017 (Haute Savoie). 

e<ishf<ishfù<osigjv<eoz

Le reste de l’équipe
CLAIREDIANACHAPANTONINCLÉMENTMATTHIEU